Dossier Médical page 1

Le Berceau des  Anges enfants nés hors mariage.

Quel bébé ont va vendre.

1954 a 1960
Devenus par un décret 816 tous débilité Mental avec la complicité des 4 colonnes de notre société république de banane ou il y a de la coruption
et de la magouille au style du gangstérisme des Hells

1-MedicalLes faux dossier médical que pratiquât les allemands Canadien et Québécois

L’association –des ouvres Hospitalières et Sociales de Montréal, Incorporée

CONFIDENTIEL

Renseignement sur la cas      de Hervé Bertrand

Renseignements sur e cas e ………………. .:.:;;.~!...:.:..c.:.:.;..J … .:.:.r::.:r:l!; ………………………………. .

Admis le ……….. 2 .• .B.51 …………… Hom de l’Insütutlon .. Mont Providence………………………………………………………………………. .

Àlle à l’admission ………….. B ans……………………………………. Réadmission ………………………………………………………………………… Dossier numéro ………. 19.8 ……. .

Dale de naissance …….. ..2.6 .• 1 .•. !tJ …… Lieu ……………. J,1ont.r.éal …………………………………………………………………………….. .

Date de baptême ……… ..22 .• 1 .• 43. ….. Paroisse ……….. Chapelle …. de . la .. .Crèche. .. d’Youville .. ~lot.~e D<imfl . Ge Li.es se . –

Confirmation ……….. uuu…………………………. Première communion ….. non …………………………………. Autres sacrements ……………………………………………….. .

Religion …………….. c .•. r .•………………………………………………………………………………………………………………………... .nationalité …………………….. C .•. .! .•…………………………………………………………….

Légitime ……………………………. Illégitime: Abandonné …….. X ……………….. _……………………….. Réserver »‘ ………………………………….. Adoptif ….non…………………….. .

Orphelin de père et mère …………………. _ ………………………………….. De père ………………………………………… De mère ……………………………………………………. .

10M DU PUE .. méconnu ……………………………………… Age ……………….. Religion ……………………………. NaL …………………………… .

Occupation ………………………………………………………………………………… SI décédé, cause …………………………………………………. _ ……………………………….. _

Adresse ……………………………………………………………………………………………………………………………………………….. Tél …………. _ ……… _ ……………….. _

#                               Vivant ……………….. Veuf ……………….. Remarié ………………… Concubin ……………….. Déserté …………….. Non marié …………….. Hospitalisé pareille ……………… .

Hospitalisé temp. . ………………… Internas ……………………. En prison ………………….. Disparu ……………………………………………………………………………………….. .

NOM DE LA MÈRE .;~ …………………………………………….. Âge ……………….. Religion ……………………………. NaL …………………………… .

Occupation …………………………………………………………………………. Si décédée, cause ……………………………………………………………………………………………. .

Adresse ……………………………………………………………………. .

Vivante ………………… Veuve ………………… Remariée …………………….. Tél. ……………………………………… .

Concubine ………….. Désertée …………… Fille-mère …………… Hospilalisée perm ……………. .

Hospitalisée lemp. . ………………………… Internée ………………………….. Prostituée …………….. En prison ………………………………….. _ …………………………………. .

tUT CIVIL DES PARENTS ………………………. Mariés …………………… Mariés civilement …………. : ……… Mixle ……………… Séparés ………….. Concubins ……. .

Séparés légalement ……………………………….. Divorcés …………………………….. Désertés ……………………………………….. Vivants ………………………………………. .

nom DU RESPONSABLE … J..ê . 9 . .9..Çj,.~:t.:L . .d .. !.g.dQ.p.:t.iQ.:1 …………… Âge ……………….. Religion ……………………………. Nal. …………………………… .

Degré de parenté …………………………………………………………………………………. Occupation ……………………………………………………………………………………. .

Adresse ……… .B.7.l.: .. ,rlle . Sherbrooke ……. e.s.t,) .. Montréal ………………………………………………… Tél. .. F_t: .8h1.1.j …………….. .

(Lorsque la réponse est affirmative, apposer un Xl

 

Hôpital Rivière des Praires

DOSSIER: 1521

NOM: Bertrand

PRÉNOM: Hervé NAISSANCE: 1943-01-26

DICTÉ OU RÉDIGÉ LE: 1994-04-27 TRANSCRIT LE: 1994-04-27

RÉVISION DE DOSSIER

À sa demande, nous avons rencontré aujourd’hui monsieur Hervé Bertrand qui a été hospitalisé au Mont-Providence pour la période de mars 1955 au mois de juin 1959. Il nous demande la révision de son dossier à cause de l’inexactitude du diagnostic de déficience mentale posé à l’époque et que l’on retrouve, en effet, sur la feuille sommaire du dossier.

Après étude du dossier, nous constatons que les examens démontrent que monsieur Bertrand ne présentait aucune pathologie psychiatrique et les différents tests psychologiques effectués à l’époque dépassent le quotient intellectuel de 70, norme miminale requise pour poser un diagnostic de retard mental. En conséquence, nous concluons que le diagnostic posé sur la feuille sommaire ne reflète pas le contenu du dossier et doit être invalidé.

À notre avis, l’admission de monsieur Bertrand a été faite pour des raisons sociales; il ne présentait aucune pathologie psychiatrique ni retard mental.

MG/ml

86·200-055 [Rèv. 89)

 

Manuel Galiana

Manuel Galiana, m.d. psychiatre

Directeur des services professionnels

ÉVALUATION ET NOTE D’ÉVOLUTION EN PSYCHIATRIE

 

St-jean de Dieux Bienfaiteur LaflecheSortie final HRP Hervé BertrandSortie final HRP Hervé Bertrand

Faux diagnostic                     Demande Bienfaiteur sortie        Sortie Final Obligation d’un viole

 

Six mois Sortie Hervé Tenporaire0

 

Mettre temporairement Hervé Bertrand hors l’hôpital  par le 1-Psy Bernard Piché Criminel complice du 2-Gouvernement du Québec avec le 3-Gouvernement Santé Canada le tenancier du bordel Les Sœurs de la Charité de la Providence.

Quel Providence reçu par des représentant de Dieu.

enfants duplessis

Présentation
—– Dans les années 40 et 50, les autorités religieuses, médicales et gouvernementales ont maintenu dans des institutions psychiatriques autour de 3,000 orphelins (environ) pour la plupart faussement étiquetés malades mentaux. Alors qu’un concordat existait entre l’Église et l’État , ils étaient internés au mépris de la loi et avec la complicité du corps médical . En institution ou sur les terres agricoles, la majorité des enfants ont servi de main d’oeuvre gratuite et un grand nombre d’entre eux ont subi des sévices corporels ou ont été exploités sexuellement. Coupés de toute instruction, ces enfants, devenus adolescents, ont facilement constitué une main d’oeuvre gratuite soit dans les fermes (d’où l’expression orphelins agricoles) soit dans les institutions elles-mêmes.Depuis 1992, le Comité des orphelins et des orphelines institutionnalisés de Duplessis (COOID) forme une organisation à but non lucratif détenant une charte du Québec et regroupant un nombre toujours croissant de membres ayant acquis la conscience de leur condition humaine liée à leur exclusion sociale.Le COOID travaille à ce que les orphelins et orphelines obtiennent justice et ainsi se sentent des adultes faisant partie intégrante de la société. Aujourd’hui, ils demandent réparation. Ayant suspendu leurs démarches au plan juridique, ils cherchent un règlement négocié, lequel, contrairement aux autres provinces canadiennes, retarde.

Historique Lien  a voir