Relation citoyen

 

Relation citoyen avec le gouvernement pour nous imposer pas une indemnisation plutôt une aide Financière de BS  

Programme national de réconciliation avec les orphelins et orphelines de Duplessis ayant fréquenté certaines institutions : Portail Québec

Programme national de réconciliation avec les orphelins et orphelines de Duplessis ayant fréquenté certaines institutions

Programme national de réconciliation avec les orphelins et orphelines de Duplessis ayant fréquenté certaines institutions :

J’aurais voulut être un artiste pour pouvoir faire mon numéro mais des gens décideurs ont fait de moi et mes confrères consœurs des débiles mentaux

Relation avec les citoyens des beau mots pour endormir les victimes ont n’a jamais eu des bonne relation c’était très froid surtout avec le bras fer Mr jacques Duguay  un regard pointu qui voulais pas perdre son autorité de surveillance tout comme une police du département du FBI ont nous a mit le plus bas de l’échelle avec les immigrants faut le faire cette merde la

Programme national de réconciliation avec les orphelins et orphelines de Duplessis ayant fréquenté certaines institutions.

et L’immigration pour se débarrasser des Orphelins de Duplessis toute une vraie magouille dans ce dossier écraser les orphelins remit en bas de l’échelle près des immigrant il faut le faire un tour de chapeau de Lucien Bouchard quel société république de Banane. Intimidation  INTIMIDATION si non ta pas ton chèque ne bas du BS Bien Être Sociale des miette mais eu payer mille dollars par jour nous payer mille dollars par année avoir entretenue les Hôpitaux prestataires et autres,

 

Gouvernement du Québec
Les représentant de la solidarité du Gouvernement du Québec sont Jacques Duguay Sandra Pageau Jocelyne Potvin .

Mme Sandra Pagqeau qui se prend pour un dictateur le boss du MSI

Québec indemnisera quelque 1700 orphelins de Duplessis qui n’avaient rien reçu en 2001 lors du précédent règlement. C’est la ministre de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Michelle Courchesne, qui en a fait l’annonce jeudi.

Le gouvernement Charest verse un dédommagement de 15 000 $ à chacun des 1700 orphelins de Duplessis qui n’avaient rien reçu lors du règlement de 2001.

C’est un dédommagement déguiser une aide financière prescrit  dans les sept décrets improviser, toute une justice de tricherie

En plus se disent un programme national quel nation non reconnue nul par une Province oui pas une nation improvisé d’une république de bananes

Programme national de réconciliation avec les orphelins et orphelines de Duplessis ayant fréquenté certaines institutions

Ce programme s’adresse aux personnes communément désignées comme orphelins et orphelines de Duplessis qui ont fréquenté un ou plusieurs des neuf établissements non psychiatriques suivants :

Le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale participe à la prospérité économique du Québec et au développement social :Toute un solidarité pour le Gouvernement du république du Québec.

  • l’Orphelinat Notre-Dame de la Merci d’Hobereau; Oui
  • l’Institut Saint-Jean-Baptiste de Lac-Sergent; Improvisé
  • l’Orphelinat Saint-Joseph de Chambly;   Improvisé
  • l’Hospice du Sacré-Cœur de Sherbrooke;
  • l’Orphelinat agricole Saint-Joseph de Waterville;  Improvisé
  • le Centre Notre-Dame de la Santé (Institut Val-du-Lac) de Rock Forest;  Improvisé
  • l’Institut Monseigneur Guay de Lauzon;  Improvisé
  • le Mont Saint-Aubert d’Orsainville;
  • l’Institut Doréa de Franklin Centre  Improvisé

 

Le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale

participe à la prospérité économique du Québec et au développement social :

Programme national de réconciliation avec les orphelins et orphelines de Duplessis ayant fréquenté certaines institution

Présentation

Le Programme national de réconciliation avec les orphelins et orphelines de Duplessis ayant fréquenté certaines institutions a été mis en place pour accorder une aide financière individuelle de 15 000 $ aux personnes communément désignées comme orphelins et orphelines de Duplessis qui ont fréquenté certaines institutions non psychiatriques.

Le Conseil des ministres a adopté, le 15 décembre 2010, un nouveau décret (No1147-2010) qui permet au Ministère d’analyser l’admissibilité des personnes et d’évaluer leur demande reçue après le 23 décembre 2009.

 

Premier ministre juin 200130 juin 2001

Les orphelins de Duplessis acceptent l’offre du gouvernement du Québec

Montréal, le samedi 30 juin 2001 – Les membres du Comité des orphelins et orphelines institutionnalisés de Duplessis (COOID), réunis en assemblée générale spéciale aujourd’hui, ont accepté les paramètres du programme national de réconciliation, tels que présentés par le premier ministre du Québec, M. Bernard Landry, le 20 juin dernier.

« Nous ne pouvons pas refaire l’histoire ni effacer le passé, mais nous pouvons poser un geste et tendre la main aux orphelins et aux orphelines sans chercher de coupables », a déclaré le premier ministre.

Rappelons que le programme national de réconciliation proposé s’inspire du rapport du Protecteur du citoyen et qu’il prévoit, sans égard à la faute et à la responsabilité, le versement d’une aide financière de 1 000 dollars par année d’institutionnalisation ainsi que le versement d’un montant forfaitaire de 10 000 dollars. Ce programme vise entre 1 000 et 1 500 personnes et il nécessitera un déboursé variant entre 25 et 37,5 millions de dollars de la part du gouvernement.

Documents pertinents

Enfants de Duplessis : des excuses… gratuites?
Date de diffusion : 4 mars 1999
Le 4 mars 1999, le premier ministre Lucien Bouchard présente des excuses officielles aux orphelins de Duplessis, assorties d’un fonds d’aide spécial de 3 millions. Le premier ministre refuse toutefois d’accorder des indemnités individuelles et de tenir une enquête publique sur cette question.

Après s’être entretenu avec Robert Perreault, ministre des Relations avec les citoyens, le journaliste Jacques Beauchamp recueille les réactions de Bruno Roy, président du Comité des orphelins de Duplessis. Ce dernier estime que le geste du premier ministre est insuffisant et manque de sincérité.

Dans sa déclaration ministérielle, le chef du gouvernement souligne parallèlement le dévouement et l’abnégation de milliers de religieuses et de religieux qui oeuvraient dans ces institutions spécialisées.

L’offre de Québec est catégoriquement rejetée par le Comité des orphelins de Duplessis, qui la juge « humiliante» . Quant au protecteur du citoyen, Daniel Jacoby, il critique lui aussi sévèrement la décision du gouvernement Bouchard de ne pas accorder d’indemnisations individuelles aux orphelins. Il souligne que, ailleurs au Canada, des compensations individuelles pour des dommages similaires ont été versées.

robert-perreault
robert-perreault

Le comploteur avec Lucien Bouchard

Élu député du Parti québécois dans Mercier en 1994. Réélu en 1998. Président de la Commission des affaires sociales du 1er décembre 1995 au 29 janvier 1996. Ministre de la Sécurité publique du 29 janvier 1996 au 25 août 1997. Ministre d’État à la Métropole et ministre responsable de la région de Montréal du 25 août 1997 au 15 décembre 1998. Ministre des Relations avec les citoyens et de l’Immigration du 15 décembre 1998 au 6 octobre 2000, date de sa démission comme ministre et député.     Allocution de Robert Perreault, ministre des relations avec les citoyens et de l’immigration à l’occasion de la remise des mérites du français à la Grande Place du Complexe Desjardins, le 15 mars 1999, 11 heures. —
Perreault, Robert, 1947 13 mai- [86]

C.N.N.W.

Programme national de réconciliation avec les orphelins et orphelines de Duplessis – UNE AIDE FINANCIÈRE AU PLUS GRAND NOMBRE DE PERSONNES ADMISSIBLES

QUEBEC, le 14 mai /CNW Telbec/ – Le Secrétariat du Programme national de réconciliation avec les orphelins et orphelines de Duplessis ayant fréquenté certaines institutions souhaite que le plus grand nombre de personnes admissibles puissent obtenir l’aide financière prévue au Programme. Ces personnes ont jusqu’au 10 août 2007 pour déposer une demande d’aide financière.

Le programme, en vigueur depuis le 10 avril dernier, permet d’accorder une aide financière aux orphelins et orphelines qui ont fréquenté certaines institutions non psychiatriques et qui n’ont pas reçu l’aide offerte dans le cadre du précédent Programme qui a pris fin en 2003.Rappelons qu’une personne est admissible si :

– Elle était orpheline ou considérée comme telle en raison notamment de son abandon ou de son illégitimité;

– Elle a été admise, entre le 1er janvier 1935 et le 31 décembre 1964,

Dans l’une des neuf institutions désignées;

– Elle a subi une évaluation psychologique avant ou à compter de son

Admission dans l’une de ces institutions, qui concluait à une

Déficience ou à un retard intellectuel la rendant inapte à l’adoption,

Ou a été considérée ainsi par cette institution;

– Elle n’a pas reçu d’aide financière en vertu du Programme national de réconciliation avec les orphelins et les orphelines de Duplessis qui a pris fin en mai 2003;

– Elle est vivante à la date d’entrée en vigueur (10 avril 2007) du

Présent programme d’aide financière et elle fait une demande d’aide financière au ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale (MESS)

Improvisation collusion corruption de Lucien Bouchard.

Au plus tard 120 jours après cette date (10 août 2007).

Un comité multipartite est chargé de déterminer l’admissibilité des

Personnes à ce nouveau programme.

Les institutions non psychiatriques désignées

– L’Orphelinat Notre-Dame de la Merci d’Huberdeau;

– L’Institut Saint-Jean-Baptiste de Lac-Sergent;

– L’Orphelinat Saint-Joseph de Chambly;

– L’Hospice du Sacré-Cœur de Sherbrooke;

– L’Orphelinat agricole Saint-Joseph de Waterville;

– Le Centre Notre-Dame de la Santé (Institut Val-du-Lac) de Rock Forest;

– L’Institut Monseigneur Guay de Lauzon;

– Le Mont Saint-Aubert d’Orsainville;

– L’Institut Doréa de Franklin Centre. Où se renseigner?

Depuis le 10 avril 2007, et jusqu’au 10 août 2007, les personnes

Admissibles sont invitées à composer le 1 866 225-0270 pour demander le

Document intitulé Guide du demandeur et le formulaire requis, ou encore, pour obtenir de l’aide en vue de remplir la demande d’aide financière. Une équipe de conseillères et de conseillers expérimentés du Secrétariat du Programme national de réconciliation avec les orphelines et orphelines de Duplessis ayant fréquenté certaines institutions est disponible pour soutenir ces personnes dans leur démarche. Il est possible également de consulter le site

Internet du ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale,

www.mess.gouv.qc.ca, sous la rubrique L’aide financière.

Mentionnons que Mme Sandra Pageau, directrice du Secrétariat du

Programme, est disponible pour des entrevues.

Renseignements: Claude Morin, Responsable des relations médias, (418)

643-2417 Go to www.orphelinsdeduplessis.com

Trois personnages payer ma le ministère de la solidarité  politique du Gouvernement qui lui même est les responsables du Génocide des enfants née hors mariage sans le consentement de deux diocèses de Montréal et Québec

Jacques Duguay Sandra Pageau Jocelyne Potvin