Les psychiatres du Québec.

1950 à 1960 Les psychiatres du Québec complote le dossier des enfants illégitimes au Québec, Quelle providence avec les sœurs de la Charité de la Providence.

Les psychiatres du Québec complice des Gouvernements dans le but amasser des millions de dollars mentionner au départ par Conrad Black dans  le livre le pouvoir de Duplessis en page 419 Esclavages des orphelins et orphelines dans tout le Québec . Dans les hôpitaux,les presbytères,les édifices gouvernementaux, sur le terre annonçais des orphelins Bâtards vont travailler comme esclaves  Gratis Duplessis en cadeau pour recevoir des votes pour sont partie . http://www.youtube.com/watch?v=KRRP5pZR4U0   , Éditions du Jour, 1964, 141 pages. 14 Dominique Bédard, Denis Lazure et Charles-A.  Roberts, Rapport de la Commission d’étude des hôpitaux psychiatriques, Québec, 1962. 15 Lors des deux rencontres que nous avons eues avec le docteur Roch Bernier, alors président du Collège des médecins, ce dernier parlait d’excuses. Le docteur Yves Lamontagne, son successeur, préfère, quant à lui, utiliser l’expression de «regrets», et cela, «indépendamment de l’exactitude du diagnostic médical rendu» (lettre du 2 février 1999).  Dans ce contexte, quel sens auront ces regrets s’il ne prend pas en compte cet élément central de notre dossier : la réalité des faux diagnostics. Santé Canada et Québec 

• Certains enfants internés se retrouvent sous la protection d’une religieuse dévouée qui réussit à établir un climat sain dans son département. Toutefois, pour de nombreux orphelins, la vie dans l’asile se résume à des heures de travaux forcés. Plusieurs témoignages font état de sévices corporels et d’agressions sexuelles. 

• Le rapport Bédard de 1962 révèle que, dans les hôpitaux psychiatriques, « l’évaluation de la déficience mentale du jeune malade laisse grandement à désirer avant et après son admission à l’hôpital ».

• Les auteurs du rapport estiment qu’au Mont-Providence environ 350 enfants, soit le tiers des patients de l’établissement, sont éducables et pourraient bénéficier d’une formation scolaire afin d’être réintégrés à la société. Or, l’hôpital ne compte que six professeurs, qui enseignent deux heures par jour. 

• En 1960, le docteur Alphonse Couturier, ministre de la Santé dans le cabinet Lesage, annonce la création d’une commission d’enquête sur les hôpitaux psychiatriques. La commission est présidée par le docteur Dominique Bédard.

• Les deux autres membres sont le docteur Denis Lazure, directeur du département de pédopsychiatrie à l’hôpital Sainte-Justine, et le docteur Charles Roberts, directeur du Verdun Protestant Hospitalité et membre du comité d’experts de l’Organisation mondiale de la santé.

Mon criminel de mon dossier 1521 matricule Prisonnier  Hervé Bertrand Institue Médicaux Pédagogique du Mont-Providence

Le docteur P- 5 Photos information du Docteur Bernard Piché

Le docteur Bernard Piché 1947 médecin de famille et venait tout juste d’avoir la licence en psychiatrique en 1954 et un ans après il devient  le surintendants médical de l’institue Pédagogique du Mont-Providence ,sont crime complot avec le Gouvernement Duplessis 

P- 5 Photos information du Docteur BernardC’est ma  salle St-Gérard Majella avant 1954 le 2 ime étage coté des garçons ou se se préparait en habit de L’institution pour aller chanté l’hymne National du Mont Providence l’habit  réglementaire un pantalon gris, le  haut de l’habit bleu et ne pas oublié le creste de l’institution inscrit M P pour Mont-Providence sa démontre que ce n,est pas des fous.

Le scapulaire était de mise  pour ne pas avoir le diable en sois.La prière était toujours la  le matin jus au soir sur tout le chapelet a 7:00 le soir a CKAC

Début de l’émission radiophonique le «Chapelet en famille»

Le cardinal Paul-Émile Léger

1 octobre 1950
C’est à l’instigation de l’archevêque de Montréal, Mgr Paul-Émile Léger , que Ferdinand Biondi, directeur des programmes à la station de radio CKAC, accepte de créer l’émission quotidienne le «Chapelet en famille».

La réponse des citoyens est inespérée. Chaque soir, des familles complètes s’agenouillent devant le «transistor» afin de réciter le chapelet. L’émission connaîtra un succès énorme et demeurera en ondes pendant de nombreuses années. Le 9 décembre 1950, «Le Devoir» révèle que 154 487 familles, soit 65 % de la population totale du diocèse, se sont engagées à réciter quotidiennement le chapelet. En l’espace de deux mois, la station reçoit plus de 1 000 lettres de félicitations, dont une centaine par semaine adressées à l’archevêque. Lors de la célébration du premier anniversaire de la récitation du chapelet en ondes, plus de 10 000 personnes se rendent à la place d’Armes pour la cérémonie.

C’est à l’instigation de l’archevêque de Montréal, Mgr Paul-Émile Léger , que Ferdinand Biondi, directeur des programmes à la station de radio CKAC, accepte de créer l’émission quotidienne le «Chapelet en famille».

La réponse des citoyens est inespérée. Chaque soir, des familles complètes s’agenouillent devant le «transistor» afin de réciter le chapelet. L’émission connaîtra un succès énorme et demeurera en ondes pendant de nombreuses années. Le 9 décembre 1950, «Le Devoir» révèle que 154 487 familles, soit 65 % de la population totale du diocèse, se sont engagées à réciter quotidiennement le chapelet. En l’espace de deux mois, la station reçoit plus de 1 000 lettres de félicitations, dont une centaine par semaine adressées à l’archevêque. Lors de la célébration du premier anniversaire de la récitation du chapelet en ondes, plus de 10 000 personnes se rendent à la place d’Armes pour la cérémonie.

En complément: Micheline Lachance, Paul-Émile Léger: Le prince de l’Église, Montréal, Les éditions de l’homme, 2000, p.137-139.
Crédits pour la photo: Année: 1957.  Auteur: Inconnu. Référence: Le Mémorial du Québec, Tome V, 1918-1938, Montréal, Société des Éditions du Mémorial, 1980.

Bienvenue chers Bourdeau! Sur ce site, la parenté de Julia et Médard pourra partager photos, documents et témoignages à propos de moments qui ont marqués la famille Bourdeau. Je vous encourage à publier tout ce que vous avez dans vos fonds de tiroirs et à commenter et partager avec nous vos anecdotes du temps passé Merci à tous ceux et celles qui ont contribué! Questions, commentaires: poufboum@hotmail.com

LE CHAPELET EN FAMILLE

Au début des années 1950, la radio de CKAC diffuse une nouvelle émission hebdomadaire:
LE CHAPELET EN FAMILLE.
Lorsque Paul-Émile Léger est nommé archevêque, c’est tous les soirs, qu’il récite le rosaire.

Et il n’est pas seul, les Canadiens français catholiques l’accompagnent…dont Linda!

Je me rappelle des étés que je passais avec les grands-

parents. Peu importe ce que l’on faisait, à 19h00 c’était l’heure du chapelet.
 Nous rentrions en silence et nous agenouillions sur les chaises de bois. Une fois, j’ai décidé de m’asseoir à la deuxième dizaine, comme grand-maman le faisait. 
 Au moment que j’ai bougé,  voilà la main de grand-papa qui soulève mon « petit cul » en entier et me replace à genoux sur ma chaise. 
Il m’informe que la journée que je serai aussi vieille et sage que grand-maman,  je pourrai réciter le rosaire assise, pas avant. 
 Je n’ai jamais répéter cette gaffe.

Linda King
fille de Thérèse
Pour réciter un rosaire, il faut savoir égréner le chapelet.
On enchaîne le Notre Père, les Je vous salue Marie et le Gloire au Père selon un rituel précis.Le chapelet instauré des Catholiques de Rome par tout dans le monde.

Chaque grain du chapelet équivaut à une prière récitée.

Voici un exemple de ce que récitaient
les catholiques tous les soirs à 19h.

L’émission, qui durait
15 minutes chaque jour,
a été retirée des ondes en 1970.

</di
Piché P- 52 Affidavit contre Bernard Piché Psychiatre.0001

P- 2 Dossier médical d’Hervé Bertrand

1959-06-20 Dossier Sortie HRDP Hervé Bertrand

P- 25 Demande destruction des dossiers Médicaux orphelins

P- 44 Médical Entré et sortie P- 43 Crèche aucune pathologie médicale Mentionnée0001

<