Les Marronniers

Marronniers

   Dès 1960, Des orphelins enceins du Mont-Providence sont a côtés de l’abbé Roger Roy qui était plus travailleur sociale qu’il était prêtre au Mont-Providence il aimait beaucoup les enfants il s’occupait des activités donc les religieuses n’était pas en relation comme dans le sport et autre activité connecte. Il aimais garder le Hockey  et faire des équipes avec les enfants  a fin qu’il puissent s’épanouir comme les enfants de l’extérieure.

I avait une relation avec les sœurs  la politique , Orphelins de Duplessis, enfants d’asiles | Les Archives de Radio-Canada .

De la crèche à l’asile : l’enfance internée

• L’arrêté ministériel signé le 12 août 1954 interdit explicitement aux religieuses de garder au Mont-Providence même un « embryon d’école ».

• Au lendemain de la conversion de l’école en un hôpital psychiatrique, les classes se ferment et sont remplacées par des lits. Des enfants et des vieillards arrivent en provenance d’asiles comme Saint-Jean-de-Dieu : le Mont-Providence doit recevoir 1000 patients souffrant de maladie mentale.

• En 1960, un groupe d’anciens du Mont-Providence se regroupe autour de l’abbé Roger Roy, ancien aumônier de l’hôpital. L’oeuvre des Compagnons des Marronniers offre des services de réintégration sociale aux orphelins internés et catalogués déficients mentaux.

• Le Mont-Providence n’est pas le seul hôpital psychiatrique où des orphelins ont été internés. Sous prétexte de troubles du comportement, plusieurs enfants sont transférés des orphelinats vers des asiles à travers le Québec, notamment à l’hôpital Saint-Julien de Saint-Ferdinand d’Halifax, à l’hôpital Saint-Jean-de-Dieu et à l’hôpital Saint-Michel-Archange.

La chasse au vide – La Presse

Après quelques mois, l’abbé Roy lui offre un boulot au centre Les Marronniers, qui est devenu l’antenne montréalaise de l’institut Doréa. Lucien Landry sort peu du logement qu’il loue dans la métropole. Il a encore peur de se faire attraper par la police… qui le retournerait presto à l’asile. Car il traîne encore son faux dossier médical comme un boulet.

 

Orphelins de Duplessis, enfants d’asiles | Les Archives de Radio-Canada

De la crèche à l’asile : l’enfance internée

Média : Télévision

Émission : Second Regard

Date de diffusion : 9 mars 1980

Invité(s) : Dr Barbeau, Joseph Beaudet, Claude Bertrand, Lorraine Boyer, Vincent De Villiers, Jean-Claude Labonté, Lucien Landry, Alfred Malette, Jacques Roger, Roger Roy, Gilberte Villeneuve

Ressource(s) : Myra Cree

Durée : 19 min 31 s

Dernière modification :
23 mars 2005

La chasse au vide – La Presse+

Avec son collègue, l’abbé Albini Girouard, il a donc fondé un établissement novateur, dans un petit village tout près de la frontière américaine : l’institut Doréa. Entre 1954 et 1961, ils transféreront à Doréa 150 enfants qui viennent du Mont-Providence et d’autres hôpitaux de la province