Les Crèches du Québec

Le Berceau des Anges ont créer un Génocide a ces enfants qui non pas demander venir au Monde dans un Pays et une Province de crapuleux magouilleur et collusioniste en cravate.

La subrogation des deux Gouvernements en faire des esclaves.

Les Crèches du Québec

La Crèche d'Youville
La Crèche D’Youville

Voisin immédiat de la crèche et œuvre du même architecte, l’édifice de l’orphelinat Notre-Dame-de-Liesse, que l’on aperçoit à gauche sur la photo ci-haut, avait quant à lui été érigé un peu auparavant, entre 1912 et 1914. Coiffé d’une toiture de tuile espagnole, l’édifice, également sous la direction des sœurs grises, accueillera entre ses murs les orphelins de six ans et plus, la crèche étant réservée aux plus jeunes.

Alors que les nouveau-nées laissés à l’institution étaient si nombreux à la création 

Crèche Saint-Vincent de Paul [1901-1972]

Crèche Saint-Vincent de Paul [1901-1972]
1160, chemin Ste-Foy
Québec, Qc

TYPE, DATES EXTRÊMES ET ESPACE OCCUPÉ PAR LES DOCUMENTS

1- Sœurs du Bon-Pasteur

Documents textuels : 1855-1993 ; 1,655 m

Documents iconographiques : 1901-1972 ; 4273 pièces

2- Archives nationales du Québec

Documents textuels : 1921-1973

HISTORIQUE

La Crèche Saint-Paul

Source: Archives des Sœurs de Miséricordes, Vue d’ensemble de la maison Saint-Janvier et de la crèche Saint-Paul, vers 1930, NJ10.2-2SM.

Elles ne le sont toujours pas dans les années 195018. Ainsi adapter pour des
grands enfants, la Crèche Saint-Paul est au-dessus de leurs moyens. De plus, à cause du
mode de vie en crèche, les enfants présentent des troubles de langage et certains sont
affligés de retards mentaux. Les Sœurs se sentent quelque peu dépassées par les
événements. Elles évaluent diverses avenues afin d’offrir quelque chose de mieux aux
enfants. Toutefois, concernant les garçons, la décision est prise à un autre niveau. Les
Sœurs voient donc partir les derniers enfants au printemps 1955. La Crèche Saint-Paul
est démolie un mois plus tard.

  • Les femmes du Sault-au-Récollet

 

L’entrée des femmes en politique vient également modifier la société. Claire Kirlkland-Casgrain, première femme élue en 1961 et première à occuper un poste de ministre, passe les étés de son enfance dans la résidence de son oncle (aujourd’hui la maison de l’ancêtre située au 1947, boul. Gouin est). Cette pionnière de la société québécoise a ouvert les portes aux femmes en servant de modèle à toute une génération.

Les archives de l’Hôpital général de la Miséricorde

Numériser pour préserver

Depuis quelques semaines, une équipe s’applique à numériser les 225 000 dossiers qui constituent les archives de l’Hôpital général de la Miséricorde, devenu le Centre d’hébergement Jacques-Viger. Cette opération de grande envergure, qui se poursuivra jusqu’à la fin de mai, est une des dernières étapes de la fermeture définitive de l’établissement qui a joué un rôle primordial dans l’histoire des soins de santé au Québec.