Justice Québec.

Le mcleansa fais rebondir les Qubécois
Le McLean fais rebondir les Québécois

 

 

 

 

 

La corruption la politique

La salle St-Gérard Magella au Mont-Providence tousont eu un faux diagnostics de débilité mental approuvé par Santé Canada Joseph James Paul Martin Maurice Duplessis Les Sœurs de la Charité de la Providence , Les Psychiatres du Québec Tous ont commit les pire crimes des droits humanitaire n
Le Gouvernement du Québec souligne la journée nationale accordée au symbole représentant notre identité en tant que nation, le drapeau du Québec

QUÉBEC, le 21 janv. 2017 /CNW Telbec/ – Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et la ministre de la Justice et ministre responsable de l’application de la Loi sur le drapeau et les emblèmes du Québec, Stéphanie Vallée, ont tenu à souligner aujourd’hui le jour du Drapeau. Parce que notre drapeau est un symbole québécois qui traduit, à sa façon, le slogan emblématique du Québec « Je me souviens ».

« Il y a aujourd’hui 69 ans, le Québec se donnait un symbole ancré dans son histoire et sa culture. Cette source de fierté, qui brille maintenant aux quatre coins du monde et qui témoigne des accomplissements du peuple québécois, est un élément essentiel de notre identité. Il est le témoin de notre développement social et économique, de notre solidarité, de notre démocratie et de notre unité. En tant que premier ministre, je tiens à saluer aujourd’hui notre fleurdelisé. Puisse-t-il flotter longtemps sur le Québec ! », a déclaré M. Couillard.

« Le drapeau du Québec est un symbole rassembleur et identitaire pour les Québécoises et les Québécois. Aujourd’hui, nous honorons ce symbole, qui est porteur de nos valeurs communes, de nos espoirs et de nos aspirations. J’invite les citoyens à se joindre à nous dans la célébration de notre drapeau et de ce qu’il représente », a pour sa part déclaré la ministre Vallée.

À propos du drapeau du Québec
Les éléments qui composent le drapeau du Québec sont empreints d’histoire. En effet, dès 1534, Jacques Cartierintroduisit ici la fleur de lys, déjà symbole de la royauté française, comme emblème de la Nouvelle-France. À compter de 1608, au temps de Samuel de Champlain, les navires de commerce arboraient généralement un pavillon bleu à croix blanche.

Le 21 janvier 1948, le fleurdelisé remplaçait le drapeau britannique au sommet de la tour centrale de l’hôtel du Parlement. Ce même jour, un décret lui accordait le statut de drapeau officiel du Québec.

Pour en apprendre davantage sur le sujet, consultez le site drapeau et symboles nationaux au www.drapeau.gouv.qc.ca.

Le Génocide politique Religieux canadienne et QuébécoisLa Commission des citoyens pour les droit de L’homme.

Définition :

The International Convention of the Prevention and Punishment of the Crime of Genocide on December 9, 1948 set the United Nations définition of génocide:
General Assembly Resolution 260A (III) Article 2
In the present Convention, genocide means any of the following acts committed with intent to destroy, in whole or in part, a national, ethnical, racial or religious group, as such:
(a) Killing members of the group; (b) Causing serious bodily or mental harm to members of the group; (c) Deliberately inflicting on the group conditions of life calculated to bring about its physical destruction in whole or in part; (d) Imposing measures intended to prevent births within the group; (e) Forcibly transferring children of the group to another group
Francais:
La Convention internationale de la prévention et la répression du crime de génocide le 9 Décembre 1948 réglé la définition du génocide des Nations Unies: Assemblée générale Résolution 260A (III) de l’article 2 Dans la présente Convention, le génocide l’un quelconque des actes ci-après commis dans l’intention de détruire, en tout ou en partie, un groupe national, ethnique, racial ou religieux, comme tel: (a) Meurtre de membres du groupe; (b) Atteinte corporelle grave ou mentale de membres du groupe; (c) Soumission intentionnelle sur les conditions de vie propres à entraîner sa destruction physique totale ou partielle; (d) Mesures visant à entraver les naissances au sein du groupe; (e) Transfert forcé d’enfants du groupe à un autre groupe

1er dossier Demande exercer un recours Collectifs a ceux qui ont commit des crimes qui sont dans le Gouvernement du Canada et du Québec, contre des milliers d’enfants pour en faire des esclaves par un décret 816 signé pas Le Noble bon Dieu des politiciens du Québec, aucun dossier de puis 40 ans a passé car c,est eux qui font les lois et qui les interprète a leur avantage,Manipuler et orchestré par la grosse pointure de l’avocat Lucien Bouchard à qui ses client son des sœurs.

Legal system concept gavel and law books in courthouse

Ste Anne des Plaines     2017-01-15   9:00

Lettre ouverte de moi même Hervé Bertrand

Bon matin J’ai écris une lettre ouverte que tous nos citoyens doit savoir:

No décideurs en déclin devant le peuple Canadiens et Québécois.

L’héritage donc ont nous ont laissé les deux gouvernements corrompue durant les années noir de Duplessis, a fait surface aujourd’hui la continuation des cette culture de tricheries de collu sioniste qui ne lâcheras comme un virus, du jour au le lendemain cette action qui corrompe nos politiciens et autres acteurs au service du publique, le pire les chefs de partie veulent être élue pour augmenter leur avoir personnel, a voler les contribuables, qui en ont assez de cette culture corrompue qui ne veut pas lâcher dont tous sont prêt a lâcher leur profession a fin adhérer a cette culture payante si attendue des ces personnages sans âmes.

 

Ca fais des partie du non respect des citoyens, et des mœurs donc il ont même jurer des servir comme bon père de famille, au contraire cette culture vicieuses attire se monde a faire partir du Gangstérisme Politique et corrompue donc Maclean a fait l’objet de cette palmarès pas reluisant par apport a d’autres pays non pas de leçon a donné a qui se soit, et qui font des mêmes résultats et en plus les corrompuers sont sortie de leur partie politiques à qui continue a les payés car il en a qui ont caché cette culture religieusement pas assez de preuves des petit fin rusées pour les mètres en prison ou ont les accuse pas car d’autre de leur rang pourrais tomber aussi qui saliras complètement leur partie, ont le voie maintenant avec les commissions par dessus commissions, quel culture donc ont se souviendras dit le slogan du Québec (Je me souviens)

Écris pas Hervé Bertrand

 No declining decision makers before the people of Canada and Quebec.
The legacy therefore have left us both governments corrupted during the black years of Duplessis, today surfaced the continuation of this culture of cheating Zionist coll that will not let go of a virus, from day to day the action that Corrupts our politicians and other actors in the service of the public, the worst party leaders want to be elected to increase their personal assets, steal taxpayers, who have had enough of this corrupt culture that does not want to let go of which all are ready to let go Their profession has to adhere to this paying culture so expected of these personages without souls.

It makes part of the disrespect of citizens, and morals so they even swear to serve as a good father, on the contrary this vicious culture attracts world to make to leave Political Gangsterism and corrupted therefore Maclean was the object of This not a shining record by contribution to other countries not of lesson has given to whoever it is, and who do the same results and in addition the corrupt ones are out of their political part to who continues to the paid because it has that Have hidden this culture religiously not enough evidence of the little crafty end for meters in jail or have not accused them because other of their rank might fall also that will completely sully their party, have way now with commissions over commissions, What culture will remember the slogan of Quebec (I remember) 

Write by Hervé Bertrand

Site du premier ministre du Québec 

Gouvernement du Québec
velle Ministre de la Justice

La justice carbure à l’injustice de la république de Banane

Stéphanie Vallée Minister Stéphanie Vallée. 

  • Member for Outaouais
  • Minister of Justice of Québec
  • Attorney General of Quebec
  • Minister responsible for the Status of Women
  • Minister responsible for the Outaouais region
  • Minister responsible for the administration of legislation respecting the professions
  • Minister responsible for the administration of the Act respecting the flag and emblems of Québec
  • Minister responsible for the fight against homophobia
  • Deputy Government House Leader
 Le Belle justice république du Québec et du Canada

Me Esthel Gravel
Présidente de l’Association des Procureurs aux poursuites criminelles et pénales

  • L’ex Ministre de la Justice et Procureur Général du Québec Paul Bégin L’ex Ministre de la Justice et Procureur Général du Québec Serge Ménard
  •  L’ex Ministre de la Justice et Procureur Général du Québec Linda Goupil L’ex Ministre de la Justice et Procureur Général du Québec Jacques P. DupuisLa Ministre de la Justice et Procureur Général du Québec Kathleen Weil
  •  Le Parti Québécois
  • Le Parti Libéral du Québec
  •  Le Parti Action Démocratique du Québec ( ADQ )
  • L’ex Premier Ministre du Québec Jacques Parizeau 26 septembre 1994
  • L’ex Premier Ministre du Québec Lucien Bouchard 29 Janvier 1996
  •  L’ex Premier Ministre du Québec Bernard Landry
  •  L’ex Premier Ministre du Québec Jean Charest 29 avril 2003 – L’ex Ministre de la Santé du Québec Jean Rochon 26 septembre 1994
  • L’ex Ministre des Relations avec les Citoyens et de l’Immigration Robert Perreault
  • André Boisclair, l’ancien Député de Gouin
  • Thomas J. Mulcair l’ex Député de Chomedey
  • Guy Chevrette, l’ancien Député de Joliette
  •  Mario Dumont, ADQ l’ex Député de Rivière du Loup, Chef de l’Opposition
  • Pauline Marois, l’ex Ministre d’État à la Santé et aux Services sociaux du Québec en 2000
  • Ministère de la Santé du Québec
  • L’ex Ministre d’État à la Santé et aux Services Sociaux du Québec Rémy Trudel
  •  L’ex Ministre des Relations avec les Citoyens et Immigration Michelle Courchesne
  •  Lucie Rondeau, Juge de la Cour du Québec
  •  Le Sous-ministre de la Justice Me. Michel Bouchard
  • Le Sous-ministre associé à la Direction générale des Affaires Criminelles et Pénales, Me Mario Bilodeau
  • Ainsi que deux Substituts du Procureur Général, Me Jacques Dupuis et Me Estelle Gravel

 

Me Esthel Gravel
Présidente de l’Association des Procureurs aux poursuites criminelles et pénales Me Gravel est impliquée depuis plus de dix ans au sein du conseil d’administration de l’Association. Également, depuis plusieurs années, elle dispense de nombreuses formations et est impliquée au sein de divers organismes et forums concernant la défense des intérêts des victimes d’actes criminels.

Nouvelle présidente pour l’Association des procureurs aux poursuites criminelles et pénales
Association des procureurs aux poursuites criminelles et pénales (APPCP) – Jeudi, 24 Octobre 2013 20:28

Lors de l’Assemblée générale annuelle de l’APPCP du 28 septembre dernier, Me Leblanc a présenté sa démission à titre de président de l’Association.

Nous remercions Me Christian Leblanc pour tout le travail accompli, mais, surtout, pour tous les sacrifices que cela a impliqué durant de nombreuses années afin de faire avancer la cause de tous. Nous sommes heureux que Me Leblanc ait accepté de demeurer au conseil d’administration de notre association comme administrateur.

Politique du Québec collusion et corruption le culture Duplessite bien Garder leur valeur et leur voleur de vie pour ses enfants nées hors mariage les enfants du Péché les Bâtards. 

Gouvernement du Québec

Nous avons donc le plaisir d’annoncer officiellement l’entrée en poste de notre nouvelle présidente, Me Esthel Gravel, Ad.E.

Me Gravel est impliquée depuis plus de dix ans au sein du conseil d’administration de l’Association. Également, depuis plusieurs années, elle dispense de nombreuses formations et est impliquée au sein de divers organismes et forums concernant la défense des intérêts des victimes d’actes criminels.

Nous sommes très heureux que Me Gravel accepte de relever ce nouveau défi. Qu’une procureure d’une telle envergure accepte de devenir la représente officielle de tous les procureurs de la province est un immense honneur pour tous les membres de notre association.

C’est avec un optimiste renouvelé que nous abordons cette nouvelle ère.

Me Esthel Gravel elle na jamais aider les orphelines elle nous faisait des menaces de fermer le dossier elle n’a même pas finit les dossier qu’il y a encore des victimes qui se présente a nos bureau.

Quel bouffon ce ministre Paul Bégin écoute sont Gouvernement si non il perd sont emploie quel Politique de Justice de banane.

 

  • Un jour après annoncer dans tous les journaux aucune des 321 dossier seras présenter ou retenue devant les tribunaux durant que le ministres de la justice venais tout juste arrivé a cet époque la .
  • J’ai demander un rendez-vous avec le ministres de la justice de la république de banane Paul Bégin Je suis aller le voir avec un avocat Me Yves Lauzon avocat de Bruno Roy pas pour moi et eu a la tables remplie d’avocats. Je leur dit textuellement ceci : Je ne crois pas qu’il y a 321 menteurs et je expose mon dossier mur a mur s’avez vous ce qui ma dit ont va s’occuper de votre dossier et celle des autres mais vous dévier passer par la porte ne arrière car en avant il y a trop de journalistes qui vous attend je suis trop dupe je me suis fait planter pas ses bandit a cravates du Gouvernement du 11 étage ou des avocats les plus véreux combine des stratégies pour vous planter .
  • Une autre tuile ma tomber sur la tète quant j’ai attendu la Me Esthel Gravel
    Présidente de l’Association des Procureurs aux poursuites criminelles me dire a moi et un témoin dans un p’tit biccule dans le palais de justice car je n’était pas content je recevoir un injustice Gandhi une injustice fait  a un des miens elle est fait a tous les autres.
  • Me Esthel Gravel  me dit: Tu ne pourras pas obtenir une vraie justice ici mais ce que tu va obtenir c’est une apparence de Justice 
  • Et depuis elle a réussit sont exploit combiner avec Le Premier Ministre de bambou du Québec L’honorable Lucien Bouchard complice elle a monter de grade j’en suis certain et bien d’autres dans notre dossier

La Justice au Québec n’existe pas, ce qu’un c’est un procureur Général. ma dit durant l’enquête fait par la police provincial sur les Orphelins de Duplessis  ,elle ma dut La procureure Général Estelle Gravelle mise  en demeure

Justice du Québec. Mandats du ministre Le 21 janvier 1948, le fleurdelisé prenait la place de l’Union Jack, drapeau britannique, au sommet de la tour centrale de l’hôtel du Parlement. Par décret, le gouvernement du Québec lui avait accordé, le matin même, le statut de « drapeau officiel du Québec ». Aux termes de la Loi sur le ministère de la Justice Icône indiquant que l’utilisateur sera conduit à un autre site., le ministre de la Justice est : Procureur général et notaire général du Québec; registraire du Québec; jurisconsulte du lieutenant-gouverneur et membre jurisconsulte du Conseil exécutif du Québec. Il est également responsable de : la Loi concernant le cadre juridique des technologies de l’information; la Loi sur la protection du consommateur; l’application du Code des professions et des lois constituant les ordres professionnels; l’application de la Loi sur le drapeau et les emblèmes du Québec; la lutte contre l’homophobie. Le ministre assume aussi d’autres fonctions qui lui sont confiées par le gouvernement ou qui ne sont pas attribuées à un autre ministère ou organisme gouvernemental. De plus, neuf organismes relèvent de son autorité.

  • chapitre C-12 CHARTE DES DROITS ET LIBERTÉS DE LA PERSONNE
  • CONSIDÉRANT que tout être humain possède des droits et libertés intrinsèques, destinés à assurer sa protection et son épanouissement;
  • Considérant que tous les êtres humains sont égaux en valeur et en dignité et ont droit à une égale protection de la loi;
  • Considérant que le respect de la dignité de l’être humain, l’égalité entre les femmes et les hommes et la reconnaissance des droits et libertés dont ils sont titulaires constituent le fondement de la justice, de la liberté et de la paix;
  • Considérant que les droits et libertés de la personne humaine sont inséparables des droits et libertés d’autrui et du bien-être général;
  • Considérant qu’il y a lieu d’affirmer solennellement dans une Charte les libertés et droits fondamentaux de la personne afin que ceux-ci soient garantis par la volonté collective et mieux protégés contre toute violation;
  • À ces causes, Sa Majesté, de l’avis et du consentement de l’Assemblée nationale du Québec, décrète ce qui suit:

Le Gouvernement du Québec souligne la journée nationale accordée au symbole représentant notre identité en tant que nation, le drapeau du Québec (Je Me Souviens ) Des actes répréhensifs commit par les quatre entité de nos colones de notre démocratie.

QUÉBEC, le 21 janv. 2017 /CNW Telbec/ – Le premier ministre du Québec, Philippe Couillard, et la ministre de la Justice et ministre responsable de l’application de la Loi sur le drapeau et les emblèmes du Québec, Stéphanie Vallée, ont tenu à souligner aujourd’hui le jour du Drapeau. Parce que notre drapeau est un symbole québécois qui traduit, à sa façon, le slogan emblématique du Québec « Je me souviens ».

« Il y a aujourd’hui 69 ans, le Québec se donnait un symbole ancré dans son histoire et sa culture. Cette source de fierté, qui brille maintenant aux quatre coins du monde et qui témoigne des accomplissements du peuple québécois, est un élément essentiel de notre identité. Il est le témoin de notre développement social et économique, de notre solidarité, de notre démocratie et de notre unité. En tant que premier ministre, je tiens à saluer aujourd’hui notre fleurdelisé. Puisse-t-il flotter longtemps sur le Québec ! », a déclaré M. Couillard.

« Le drapeau du Québec est un symbole rassembleur et identitaire pour les Québécoises et les Québécois. Aujourd’hui, nous honorons ce symbole, qui est porteur de nos valeurs communes, de nos espoirs et de nos aspirations. J’invite les citoyens à se joindre à nous dans la célébration de notre drapeau et de ce qu’il représente », a pour sa part déclaré la ministre Vallée.

À propos du drapeau du Québec
Les éléments qui composent le drapeau du Québec sont empreints d’histoire. En effet, dès 1534, Jacques Cartierintroduisit ici la fleur de lys, déjà symbole de la royauté française, comme emblème de la Nouvelle-France. À compter de 1608, au temps de Samuel de Champlain, les navires de commerce arboraient généralement un pavillon bleu à croix blanche.

Le 21 janvier 1948, le fleurdelisé remplaçait le drapeau britannique au sommet de la tour centrale de l’hôtel du Parlement. Ce même jour, un décret lui accordait le statut de drapeau officiel du Québec.

Pour en apprendre davantage sur le sujet, consultez le site drapeau et symboles nationaux au www.drapeau.gouv.qc.ca.

  • RECOURS COLLECTIF : Les Orphelins de Duplessis
  • Par : Lauzon Bélanger l’Espérance Avocats Attorneys
  • Comité des orphelins et orphelines institutionnalisés de Duplessis (COOID) c. Procureur général du Québec

    GROUPE

    Une personne est admissible à l’aide financière si avocat Yves Lauzon est la.

    1° entre le 1er janvier 1935 et le 31 décembre 1964, elle a été admise dans un hôpital psychiatrique, autrefois désigné sous le nom d’asile d’aliénés ou d’hôpital pour le traitement des maladies mentales, alors qu’elle était âgée de 18 ans ou moins;

    Par décret improviser comploter par Lucien Bouchard et avocats du Contentieux PQ

Ministère
de la Justice
Québec
Direction du droit administratif
Le 16 avril 2002
Monsieur Hervé Bertrand
135, Therrien
C.P.4723
Sainte-Anne-des-Plaines (Québec)
JON 1HO
Monsieur,
1/ m’a été demandé de répondre à la lettre que’ vous adressiez, le 12 novembre
dernier, à monsieur Serge Ménard, à titre de « ministre de la Justice ».
Votre lettre comporte des éléments qui font partie des faits litigieux dans un
recours judiciaire toujours pendant, soit la requête pour autorisation d’exercer
un recours collectif dans Bertrand c. La Communauté des Sœurs de la Charité
de la Providence et le Procureur général du Québec, no 500-06-000004-937.
Dans ce contexte, il ne nous est pas possible de donner suite à votre requête.
Par ailleurs, si vous êtes d’avis que des professionnels de la santé ont manqué
à leurs obligations à votre égard, vous pouvez vous adresser à la corporation
professionnelle concernée, le Collège des médecins du Québec, qui est
respc::>~.sable de veiller au respect des règles d’éthique de ses membres.
Veuillez agréer, monsieur, l’expression de mes meilleurs sentiments.

Jean Deaudelin avocat
c.e. Me Yves Lauzon (procureur de M. Hervé Bertrand dans le dossier 500-
06-000004-933)
Édifice Louis-Philippe-Pigeon
1200, route de l’Eglise. 2′ étage
Sainte-Foy (QUébec) Gl V 4M1
Téléphone: 0 (418) 528-7364 0 (418) 644-7115 0 (418) 643-5639
0(418) 644-8477 0 (418) 644-7153
Télécopieur: (418) 646-1696
www.justice.gouv.qc.ca

 

CBC Digital Archives – The Duplessis Orphans – Duplessis Orphans: Reaction and response

Duplessis Orphans: Reaction and response

During the reign of Quebec Premier Maurice Duplessis in the 1940s and 1950s, an alarming number of healthy children living in sanctuaries were hastily diagnosed as mentally incompetent, psychotic patients. The diagnoses were always swift — the children went to bed orphans and woke up psychiatric patients. The reason? Shrewd fiscal planning; federal subsidies paid out more to hospitals than to orphanages. Some children allegedly endured lobotomies, electroshock, straitjackets and abuse. For the rest of their lives they would struggle to bring attention to their story and demand compensation. They called themselves the Duplessis Orphans.

CBC Digital Archives – The Duplessis Orphans – Duplessis Orphans: Reaction and response

Sister Gisèle Fortier admits in this CBC Television report that while her colleagues may have been strict, they undoubtedly had the best of intentions. Orphans who were once under their care disagree. Now adults, the Duplessis Orphans describe childhoods marked by abuse and imprisonment. Nuns in the province are calling for a full investigation into these fresh and dark allegations. They insist that their good names must and will be cleared.

CBC Digital Archives – The Duplessis Orphans – Duplessis Orphans: A dark history revealed

Duplessis Orphans: A dark history revealed

During the reign of Quebec Premier Maurice Duplessis in the 1940s and 1950s, an alarming number of healthy children living in sanctuaries were hastily diagnosed as mentally incompetent, psychotic patients. The diagnoses were always swift — the children went to bed orphans and woke up psychiatric patients. The reason? Shrewd fiscal planning; federal subsidies paid out more to hospitals than to orphanages. Some children allegedly endured lobotomies, electroshock, straitjackets and abuse. For the rest of their lives they would struggle to bring attention to their story and demand compensation. They called themselves the Duplessis Orphans.

media clip Radio 

Duplessis Orphans: A dark history revealed

The Duplessis Orphans organize and protest some four decades after their release from psychiatric

Born out of wedlock and deemed « children of sin, » thousands of Quebec children were cut off from society and sent to orphanages during the 1940s and 1950s. Many were improperly diagnosed as mentally incompetent. The diagnosis would be a lifelong sentence; the orphans endured a difficult and sometimes abusive childhood. Fifty years later, the orphans who are now in their 40s and 50s have organized and are seeking compensation. With each day, more and more people are coming forward with claims of abuse, as reported in this CBC Radio clip.

CBC Digital Archives – The Duplessis Orphans – Duplessis Orphans: Protesting past wrongs

Duplessis Orphans: Protesting past wrongs

During the reign of Quebec Premier Maurice Duplessis in the 1940s and 1950s, an alarming number of healthy children living in sanctuaries were hastily diagnosed as mentally incompetent, psychotic patients. The diagnoses were always swift — the children went to bed orphans and woke up psychiatric patients. The reason? Shrewd fiscal planning; federal subsidies paid out more to hospitals than to orphanages. Some children allegedly endured lobotomies, electroshock, straitjackets and abuse. For the rest of their lives they would struggle to bring attention to their story and demand compensation. They called themselves the Duplessis Orphans.

CBC Digital Archives – The Duplessis Orphans – Duplessis Orphans: Medical experimentation

Duplessis Orphans: Medical experimentation

During the reign of Quebec Premier Maurice Duplessis in the 1940s and 1950s, an alarming number of healthy children living in sanctuaries were hastily diagnosed as mentally incompetent, psychotic patients. The diagnoses were always swift — the children went to bed orphans and woke up psychiatric patients. The reason? Shrewd fiscal planning; federal subsidies paid out more to hospitals than to orphanages. Some children allegedly endured lobotomies, electroshock, straitjackets and abuse. For the rest of their lives they would struggle to bring attention to their story and demand compensation. They called themselves the Duplessis Orphans.

Les Enfants de Duplessis  La métamorphose des orphelinats québécois au cour… – Recherches socio graphiques – Érudit 

La métamorphose des orphelinats québécois au cours de la Révolution tranquille (1959-1971) Le génocide introduit sous la gouvernance de la Religion Catholique et Duplessis  

Le Petit Robert (1979, p. 1512s) évoque deux sens du mot préjudice. Ce mot provient de deux mots latins indiquant, d’une part, jugement anticipé, et, préjuger, d’autre part. Ces deux mots, réunis ensemble, donnent, quelque part, le terme de préjudice. Ce mot rappelle deux sens précis que voici:

Perte d’un bien, d’un avantage par le fait d’autrui; acte ou événement nuisible aux intérêts de quelqu’un et le plus souvent contraire au droit, à la justice;
Ce qui est nuisible pour, ce qui va contre (quelque chose).

Pour les fins du présent mémoire, contentons-nous de mentionner,et ce, sans discussion supplémentaire ni préjudice, en termes d’éléments préjudiciels, les caractéristiques suivantes. Mentionnons donc:

Des activités en lien avec le tabou ou de la légitimité d’origine sexuelle:

Statut et découlants de statut de personnes nées d’ailleurs et autrement et/ou nées en dehors des liens sacrés du mariage (enfance-abandonnée, enfance-illégitime);
Découlants de la disqualification-de-légitimation légale, psychosociale (incapacité légale d’accéder au rang d’héritier, bâtardisation, créchardisation…);
Découlants d’ordre psychologique, physique, social (atteinte à l’intégrité et à la crédibilité des personnes par des moyens ou des techniques d’assimilation, de marginalisation, d’exclusion et/ou d’aliénation, de honte, d’humiliation, de dépossession, de bruit ou du silence);
Découlants d’ordre médico-psychologique et social (diagnostique, pronostique, traitements, silences);
Découlants d’ordre émotionnel, intellectuel, affectif (infantilisation, aliénation, socio- dépendance, niveau de mentalisation, déracinement/destabilisation ontologique, carence…);
Découlants d’ordre instrumental (institutionnalisation, placements, types d’intervention);
Découlants d’ordre politique et/ou religieux (boucs émissaires, jansénisme, victimisation, néantisation, nihilisation, exclusion, rejet, processus-du-tabou);
Découlants d’ordre éthicologique et sociologique (préjugés et étiquettes, moralisme, psychologisme, puritanisme, pro-carrelisme/pro-xénophobisme et imbécilisme-chronique…);
Découlants d’ordre développemental (atteinte ou abus d’autorité de nature psychologique, physique, sexuelle, instrumentale, développementale ou autres… sur l’intégrité, la crédibilité, l’initiative et le développement de la personne dans son ensemble);
10° Découlants d’ordre sémantique de différenciation (orphelin, abandonné, illégitime):- contrôle et/ou manipulation dirigée des registres des naissances (modification des statuts recherchée… ?)… ?

Des activités d’origines politiques, religieuses, sociales:

Découlants des activités politiques et propagandistes (le catéchisme des électeurs, colonialisme, nationalisme-conservatisme de type néo-libéral et fasciste, xénophobisme, ruralisme…);
Découlants des activités religieuses et propagandistes (le P’tit catéchisme du Québec, le manichéisme, le pro-jansénisme-carrelisme, l’ éthicologisme ou moralisme , le séraphisme, le dolorisme , le pentocratisme ou imprimatur et doctrines);
Découlants des activités sociales et propagandistes (nationalisme-xénophobisme, carrelisme, exclavagisme psychologique et physique, domination instrumentale et exploitation);
Découlants des véhicules mentaux et intellectuels (aristotélicisme-thomiste, déplacement stratégique des idiomes mentaux d’origine ethnique, socio-culturelle, socio-économique et socio-politique) nettement ou volontairement « indifférenciés » ou, simplement, décourageants, embarrassants, infantilisants, abâtardissants… ;
Découlants des véhicules socio-professionnels (corps médical, corps infirmier, corps psychologique, corps éducatif, corps légal, corps social/professionnel, corps socio-industriel);
Découlants des véhicules éthicologiques (méritocratie, apparence, charité-chrétienne, intellectualisme-moralisme hautains et puritains, « power-trip » entre les autorités politiques, religieuses et socio-économiques, imbécilisme ou infantilisme , sotériologisme-mercantiliste, axéologisme, psychologisme, « prieurisme »);
Découlants des activités des conditions de travail (« patronisme », syndicalisme, évangélisme ou bénévolisme);
Découlants ,habilement ou non et/ou par ignorance-crasse, des qu’en savions-nous, des qu’en s’en-foutisme, des qu’on s’lave les mains… .
Association des procureurs aux poursuites criminelles et pénales
www.procureurs.caLOI SPÉCIALE CONTRE LES PROCUREURS DE LA COURONNE – DES MÉTHODES DIGNES DE DUPLESSISMONTRÉAL, le 20 févr. /CNW Telbec/ – En se préparant à voter une loi spéciale, le gouvernement Charest veut punir les procureurs de la Couronne parce qu’ils ont osé demander une enquête publique sur la corruption dans l’industrie de la construction au Québec et parce que les procureurs veulent retrouver une Couronne forte, capable de rivaliser avec les ressources du crime organisé.
La ministre Courchesne invoque l’intérêt public pour justifier la loi spéciale. Or, c’est justement pour l’intérêt public que les 450 procureurs ont décidé de descendre dans la rue, puisque la situation est critique dans les palais de justice depuis des années.
Depuis quelques mois, nous avons assisté à une véritable mascarade. Le gouvernement a fait semblant de négocier pendant qu’il préparait sa loi spéciale contre les procureurs, la deuxième en moins de 5 ans.
Le dernier décret, voté alors que le contrat de travail des procureurs n’était pas échu, est toujours contesté devant les tribunaux et a été reconnu contraire aux conventions internationales par l’ONU.Inconstitutionnelle, immorale et irresponsable
Si elle est votée lundi, cette loi spéciale sera inconstitutionnelle, immorale et irresponsable.
Inconstitutionnelle parce qu’elle détermine unilatéralement les conditions de travail des procureurs et viole l’indépendance de leurs fonctions quasi-judiciaires.
Aussi, le refus du gouvernement d’aller au-delà des offres consenties aux employés de la fonction publique démontre qu’il n’y a jamais eu de négociations au sens des principes établis par la Cour suprême.
La loi spéciale sera immorale parce que le gouvernement, en refusant de soutenir la Couronne déjà la plus faible au Canada, va maintenir un système de justice qui a abandonné ses justiciables.
Enfin, la loi spéciale est irresponsable parce que l’État ne propose aucune solution aux lacunes importantes du système judiciaire.
Cette vision des relations de travail, la désinformation et l’intimidation dont fait preuve le gouvernement envers ses procureurs, est digne de l’époque de Duplessis.Des conséquences dramatiques
La décision du gouvernement aura des conséquences dramatiques. Les procureurs seront toujours aussi débordés; les victimes et les témoins seront toujours laissés pour compte et la justice se fera toujours à rabais. Sans compter l’ambiance empoisonnée qui risque de se faire sentir dans les Palais de justice.
« Depuis des années, les procureurs ont tenu le système de justice à bout de bras. Si le gouvernement nous force à rentrer au travail, nous allons baisser les bras, et le système va continuer à s’écrouler à un rythme accéléré », a déclaré le président de l’APPCP, Me Christian Leblanc.
Avec le climat de suspicion et les allégations de toutes sortes qui se poursuivent, le Québec aura besoin de procureurs chevronnés au cours des prochains mois et des prochaines années. Plutôt que de régler une crise nationale, le gouvernement perpétue l’exode du savoir et de l’expertise, au profit des criminels.
Renseignements:
Philippe Bélisle (514) 244-6479